06/11/2014

Peugeot 103: Le Moteur...

Ah le moteur...
En même temps, j'aurai dû m'en douter...
Démonter le moteur d'un petit deux temps réserve toujours des surprises, même quand on connait son historique...

Petit retour en 2000:
Comme beaucoup d'adolescents à l'époque, j'ai quasiment tout changé sur le moteur de mon 103... Dès qu'il y avait un truc qui déconnait, on changeait  la pièce!
A cette époque j' ai passé une bonne partie de mon argent de poche de boutonneux chez les Raynaud à Digne (04), un magasin/atelier ancien concessionaire Motobec' Montesa et autres marques qui sentent bon les 70's, tout comme le magasin où l'odeur de l'atelier se mélangeait avec celle des pièces neuve...
On y trouvait de tout, des bons conseils , des anecdotes du grand père, des pièces pour bécanes récente, des pièces de mob neuves venant d'anciens stocks, des vélos, des casques et des cuirs neuf datant eux aussi des années 70/80 (je me souvient d'un blouson Furygan noir et rouge accroché a l'entrée du magasin  qui m'a fait rêver pendant longtemps...).
C'était un vrai bouclard à la "Joe Bar Team", il m'a beaucoup inspiré et je pense poussé  vers la moto ancienne. MERCI à ces gens là !
Il a fermé il y a quelques années déjà, c'est bien dommage. Je croit que l'endroit est devenue un magasin de merdes ou un truc comme ça...

14 ans plus tard:
Après moultes bricoles sur cette mob, j'ai démonté le moteur. Le piston et le cylindre ont très peu de kilomètres (j'ai passée mon adolescence à bricoler, j'ai pas beaucoup rouler...). Le vilebrequin étant une des rare pièces d'origine sur ce moteur, je pensais ne changer que celui-ci. Enfin je pensais...
Les photos parlent mieux:


 Bref, on voit bien qu'il y a un morceau de segment qui s'est fait la malle, pourtant le moteur tournait bien et prenait ses tours correctement (bah ouais, moins de segment = moins de frottement (-: ).
Finalement je vais juste garder les carters, j'ai commander quelques pièces (culasse, cylindre/piston, vilo) histoire de monter un moteur avec un peu plus de couple sans trop fragiliser...

La configuration finale sera:
>Culasse Polini Haute Compression ⌀46mm
>Cylindre-Piston Airsal T3 W ⌀46mm
>Vilebrequin Teknix Renforcé
>Carter d'Origine
>Carbu DellOrto PHBG 17.5mm + Filtre à Air "Steve Jobs Edition"
>Allumage Électronique MVT Millenium
>Pot pas vraiment homologué d'origine italienne (marque plutôt rare à l'époque , il faut que je retrouve un vieux Mob Chop pour trouver le modèle ...)
>Variateur d'Origine Allégé monté en Prise Directe
>Poulie Embrayage Doppler (Merci Yannou !)

Là ça devrait le faire !

2 commentaires:

  1. Ahah, j'aime quand tu parle comme ça de cette époque :)

    Un jour je prendrais le temps de parler de la camarade de bitume (ou plutot d'atelier)... la motobèc 88 ... tout une histoire aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la 88, faudrait des photos... (ou bien la remettre en marche...) ;-)

      Supprimer